L’écho du Conseil

Retrouvez toutes les informations officielles sur le Conseil communal gembloutois en vous rendant sur le site de la ville de Gembloux.

Les comptes rendus du conseil communal:

Conseil du 01 juillet 2020

 

Premier conseil communal en présentiel depuis la crise du Covid-19. Ce conseil a démarré par une minute de silence en hommage à Pablo, le fils aîné d’Isabelle Groessens. «La place d’Isabelle est vide», a annoncé le Bourgmestre. «Le drame qu’elle vit, elle et sa famille, nous touche tous.» 🌈🌅🌌
Malgré cette actualité douloureuse, nous relevons les points de ce Conseil qui nous ont marqué :
▶prise de participation dans la coopérative «Notre Avenir» : pour soutenir les journalistes et citoyens qui veulent porter la reprise du journal l’ Avenir de manière participative. La Ville débloque 5.000 eur. 📰🖇
▶le soutien du groupe Ecolo, conformément aux décisions du Collège, des décisions concernant le Plan Communal de Développement Rural par rapport à Beuzet. On attend la décision de la Région wallonne concernant ces subsides.🏠🏡
▶approbation du cahier des charges pour le réaménagement de la Place de l’Orneau : cette place sera un espace polyvalent de rencontre. La nature entrera sur cette place: deux rangées d’arbres hautes tiges de part et d’autre de la place. Un coulant d’eau et des jets (eau venant de récupération d’eau de pluie), des lumières, la place réduite des voitures amélioreront la convivialité de la place. Pierres bleues belges et méthode de joints de dilatation sont deux conditions insérées dans le cahier des charges. Budget : 1,5 millions d’euros, dont 80% peuvent être subsidiés. 🏗🏡🌳🚶⛲
▶adhésion à une centrale d’achat pour la certification PEB (performance énergétique des bâtiments), via le BEP. 🏡🌞⚡
▶Gauthier le Bussy, notre Échevin des Finances, a présenté le compte 2019 : 💶💰
🔹Boni de 1,872 millions d’euros, ajouté aux autres bonis, cela faut 4,993 millions d’euros
🔹Dépenses: notamment Personnel : on arrive au cap symbolique de 10 millions d’euros, le renforcement des équipes est réel
🔹Recettes: le taux d’impôt reste inchangé depuis 20 ans
▶Concernant la modification budgétaire 1 de 2020, on notera:
🔹l’impact Covid 19 est estimé à 538.000 eur, dont le chèque de 19 Ornos, Fonds Covid de 50.000 eur, les masques, des taxes en moins, des redevances en moins, etc.
▶ Laurent Dooms, notre Échevine des ressources humaines, a précisé qu’une enquête a été faite pour demander au personnel sur la question du télétravail -durant le confinement et en-dehors de la crise- et un accompagnement sera réalisé par une consultance. 💻⏳🏠
▶ En réponse à une question, Gauthier le Bussy a précisé que la communication pour le chèque de 19 Orno commencera demain. Un clip vidéo dynamique a été présenté, il sera diffusé sur les réseaux sociaux. 🔁🌐💈💶🔦

Conseil du 10 juin 2020

 

Que fait la commune face à la crise économique qui se profile? 📉🌪🌩
Elle mobilise pouvoir public, initiative citoyenne et entreprises locales : via un chèque commerce de 19 ornos, uniquement dans les entreprises locales. 🔁 🏡
▶ Chaque citoyen a droit à 19 ornos (=19 euros), contre le paiement de 10 euros. Gain : 9 euros. 💶
▶ Payable dans une entreprise locale de Gembloux : commerce, services, etc. Priorité aux activités qui étaient fermées durant le confinement! 🔌🔦
▶ Comment faire ? Aller chercher ses Ornos au Service Finances de la Ville.
▶ Au total, ce sont 250.000 eur mis sur la table par la Ville, soit plus de 500.000 ornos à dépenser dans les commerces et entreprises locales. 🔁🔧💈
ENJEU : pour qu’il fonctionne, ce projet doit être porté par chacun des citoyens de Gembloux. En d’autres mots, allons chercher nos Ornos ! 🏃🎿
Le Collège communal, sur l’impulsion de l’Echevin des Finances

Gauthier le Bussy

et de l’échevine du commerce Jeannine Denis, veut ainsi soutenir le pouvoir d’achat des ménages gembloutois et le maintien des entreprises locales. 🔄

Utiliser la monnaie locale offre plusieurs avantages:
▶ la dynamique de la monnaie locale existe déjà, il ne faut pas partir de zéro 📈
▶ les billets ne sont pas falsifiables 📏
▶ chaque citoyen pourra utiliser et donc tester la monnaie 🎯
Sinon, ce mercredi soir, au Conseil communal, d’autres points ont attiré notre attention:
▶ Plan de Cohésion Sociale:
🔹notamment 4.000 eur pour de l’aide alimentaire pour des ménages touchés par la crise (Resto du Coeur) ❤🍴
🔹les 158 couturières qui ont fait les 10.000 masques 😷 seront remerciées en organisant des activités liées à la couture (repair-café pour entretenir ou réparer les machines à coudre et autres📍✂)
🔹une grande fête de la cohésion sociale sera organisée pour remercier couturières et distributeurs des masques (et des blouses) et toutes les personnes impliquées dans tous les projets de solidarité comme les distributions de colis alimentaires, les contacts avec les aînés… 🎉
▶ Projet Commune Zéro Déchets : projet porté par notre Échevine de la propreté et de l’Environnement, Laurence Dooms. Des projets concrets pour diminuer les déchets de la commune (papiers), des écoles (nourriture)🚸, des citoyens (avec la création d’une donnerie au Recyparc de Sauvenière)… ♻
▶ Programme d’Actions Rivières : la commune entretient, aménage et protège les rivières et leur richesse en biodiversité. Le programme 2022-2027 de Gembloux a été envoyé à la Wallonie. 🐝🐜🌿🌾🏞🌍
▶ Modification budgétaire au CPAS, expliqué par

Isabelle Groessens

, présidente du CPAS : il y a des impacts dûs à la crise sanitaire en cours : masques, blouses, dépistage. Le taux d’occupation des Maisons de Repos a diminué. Au niveau des crèches, il y a un déficit de 50.000 €, comblé en partie par l’ONE. Des subsides ont été octroyés par le fédéral, la Wallonie, etc. 700 colis d’aide alimentaire ont été distribués, en partenariat avec les Restos du Coeur et d’autres associations, fonds spécial COVID de 50.000€ pour venir en soutien particulièrement aux indépendants et commerçants touchés par la crise COVID…🙏👬👭👫

▶ Centre culturel Atrium 57 : financement de matériel audio et lumière pour des concerts pour 100.000 eur, cofinancement avec la Fédération Wallonie Bruxelles. 🎤🎶
▶ Et en réponse à une question orale, Laurence Dooms a confirmé que le Collège s’était bien positionné contre le projet d’enfouissement de déchets hautement radioactifs de l’ONDRAF dans le cadre de la consultation publique qui se termine le 13 juin.

Conseil du 01 avril 2020

 

Ce mercredi soir à Gembloux, un conseil communal un peu particulier en ces temps de confinement 😷. Pour respecter les mesures de distanciation physique, le Conseil se fait par visioconférence, avec certains membres dans la salle du Conseil, écartés les uns des autres. 💻
▶️Pour introduire, le Bourgmestre a expliqué les mesures qui ont été prises par le Collège pour assurer la sécurité 🛡 et la santé 🚑 des agents communaux. Benoît Dispa nous donne son sentiment: “On a l’impression d’avoir basculé dans une autre époque”
▶️Pour la Ville, en gestion de crise 🌩, la chaîne de commandement de la commune jusqu’au Ministère de l’Intérieur fonctionne bien. Le Collège continue à se réunir par visioconférence. Les agents assurent leur missions soit en télé-travail, soit dans des tâches spécifiques adaptées. Le bourgmestre souligne le travail de Laurence Dooms, Echevine du Personnel, qui organise avec la Directrice Générale les adaptations de poste et de fonctions. 🙋‍♀️🙋‍♂️Le fonctionnement de l’administration communale est garanti. Le Bourgmestre remercie toutes les personnes qui s’engagent de manière solidaire.
▶️

Isabelle Groessens

, la Présidente du CPAS explique aussi comment cela se passe au niveau des Maisons de Repos, qui sont fermées aux visiteurs: communication par Skype et par Facebook 💻 pour les résidents et leurs familles, système de colis. Elle remercie les membres du personnel du CPAS et principalement des Maisons de Repos, qui travaillent d’arrache-pied pour trouver des solutions et assurer les soins de santé aux bénéficiaires. 💪👍

▶️Par ailleurs, pour faire avancer les dossiers, on retiendra les décisions suivantes :
▪️Appel à candidature pour une nouvelle direction pour les écoles communales d’Ernage, Grand-Manil et Lonzée 👩‍🏫👨‍🏫
▪️le rapport financier du Plan de Cohésion Sociale et la convention qui établit le projet “caravane” pour 2020-2025 ☀️🌈🎪
▪️le plan d’aménagement forestier pour le Bois de Grand-Leez, qui est propriété de la Ville. La certification PEFC prévoit un « plan d’aménagement » qui concilie les différentes fonctions de la forêt. 🌳🌲🌿🌱🥀🐇🦔🐿
▪️verdurisation des cimetières : un cahier des charges pour un marché public pour à la fois éviter les pesticides et faire fleurir les pelouses et allées des cimetières. ✝️✡️☪️🌿🌱🌹🌻
▪️aménagement d’une aire de jeux dans le parc de Grand-Manil, 35.000 euros 🚸🤸‍♀️🤸‍♂️
🕗A 20H00, comme beaucoup d’entre nous le font chaque jour, tous les conseillers communaux ont applaudi le personnel soignant 👩‍⚕️👨‍⚕️🦸‍♀️🦸‍♂️pour le remercier de son engagement en première ligne de cette crise sanitaire. 👏👏👏
❤️💚Prenez soin de vous et de vos familles ! 😘

Conseil du 01 avril 2020

 

Ce mercredi soir à Gembloux, un conseil communal un peu particulier en ces temps de confinement 😷. Pour respecter les mesures de distanciation physique, le Conseil se fait par visioconférence, avec certains membres dans la salle du Conseil, écartés les uns des autres. 💻
▶️Pour introduire, le Bourgmestre a expliqué les mesures qui ont été prises par le Collège pour assurer la sécurité 🛡 et la santé 🚑 des agents communaux. Benoît Dispa nous donne son sentiment: “On a l’impression d’avoir basculé dans une autre époque”
▶️Pour la Ville, en gestion de crise 🌩, la chaîne de commandement de la commune jusqu’au Ministère de l’Intérieur fonctionne bien. Le Collège continue à se réunir par visioconférence. Les agents assurent leur missions soit en télé-travail, soit dans des tâches spécifiques adaptées. Le bourgmestre souligne le travail de Laurence Dooms, Echevine du Personnel, qui organise avec la Directrice Générale les adaptations de poste et de fonctions. 🙋‍♀️🙋‍♂️Le fonctionnement de l’administration communale est garanti. Le Bourgmestre remercie toutes les personnes qui s’engagent de manière solidaire.
▶️

Isabelle Groessens

, la Présidente du CPAS explique aussi comment cela se passe au niveau des Maisons de Repos, qui sont fermées aux visiteurs: communication par Skype et par Facebook 💻 pour les résidents et leurs familles, système de colis. Elle remercie les membres du personnel du CPAS et principalement des Maisons de Repos, qui travaillent d’arrache-pied pour trouver des solutions et assurer les soins de santé aux bénéficiaires. 💪👍

▶️Par ailleurs, pour faire avancer les dossiers, on retiendra les décisions suivantes :
▪️Appel à candidature pour une nouvelle direction pour les écoles communales d’Ernage, Grand-Manil et Lonzée 👩‍🏫👨‍🏫
▪️le rapport financier du Plan de Cohésion Sociale et la convention qui établit le projet “caravane” pour 2020-2025 ☀️🌈🎪
▪️le plan d’aménagement forestier pour le Bois de Grand-Leez, qui est propriété de la Ville. La certification PEFC prévoit un « plan d’aménagement » qui concilie les différentes fonctions de la forêt. 🌳🌲🌿🌱🥀🐇🦔🐿
▪️verdurisation des cimetières : un cahier des charges pour un marché public pour à la fois éviter les pesticides et faire fleurir les pelouses et allées des cimetières. ✝️✡️☪️🌿🌱🌹🌻
▪️aménagement d’une aire de jeux dans le parc de Grand-Manil, 35.000 euros 🚸🤸‍♀️🤸‍♂️
🕗A 20H00, comme beaucoup d’entre nous le font chaque jour, tous les conseillers communaux ont applaudi le personnel soignant 👩‍⚕️👨‍⚕️🦸‍♀️🦸‍♂️pour le remercier de son engagement en première ligne de cette crise sanitaire. 👏👏👏
❤️💚Prenez soin de vous et de vos familles ! 😘

Conseil du 04 mars 2020

 

Ce mercredi soir au conseil communal, les 29 conseillerEs communaux ont décidé notamment des éléments suivants:
▶Décision de supprimer les barèmes les plus bas, pour augmenter les salaires du personnel communal et du CPAS. Pour notre Échevine du Personnel, Laurence Dooms, il s’agit de « reconnaître une forme de pénibilité dû au travail de certaines personnes qui font des travaux parfois non visibles : techniciennes de surface, etc.» Cela concerne environ 20 personnes, pour un coût annuel de 25.000 euros. 👷👸
▶Décision de prolonger la convention avec l’ASBL Service Entraide Migrants, la Maison Croix-Rouge, le Centre culturel Atrium 57, les Restos du Coeur, pour continuer la cafétéria sociale «oh ke tal kawa» dont les séances se déroulent au centre culturel Atrium 57. Elles permettent la rencontre entre personnes et de réaliser du travail social. 🍵🍴🍞
▶Suite à l’enquête publique, le Périmètre de Remembrement Urbain du quartier de la gare 🏠🏡🏢🚂 a été modifié : 33 courriers ont été recus, Monsieur Colot du BEP a résumé les changements qui ont été noté dans le document. On retiendra:
🔸l’obligation d’un emplacement vélo par chambre 🚲
🔸l’étude de la possibilité d’un réseau de chaleur 🕯🔥🔅
🔸les espaces verts pourraient servir de supports à de l’agriculture urbaine 🌿🌽🍓
🔸les accès aux véhicules des producteurs d’Agricovert seront autorisés motennant un chemin sécurisé 🚚
Gauthier le Bussy, Échevin de l’Aménagement du territoire, a expliqué : «Nous avons ouvert le projet à la participation des citoyens, et cela continuera dans les différentes phases du projet» 🙋
▶ Adhésion à la démarche Zéro Dechet, en collaboration avec le BEP, notamment avec des actions de sensibilisation, Laurence Dooms, Échevine de l’ Environnement : « l’administration doit jouer un rôle d’exemplarité, il y aura un soutien des commerces qui acceptent les contenants et le projet d’utiliser les gobelets réutilisables pour la braderie annuelle de Gembloux. ♻ 🍻
▶Approbation du cahier des charges pour la liaison routière entre l’Avenue de la Faculté et le Centre Sportif de l’Orneau, beau projet pour améliorer la mobilité douce 🚶🎓🔁🏀⛹
▶Approbation des règlements complémentaires de Sécurité routière à Ernage et Sauvenière. L’occasion pour Fabrice Adam, conseiller communal, de rappeler dans son intervention qu’il y a eu deux démarches participatives qui ont précédé : une enquête réalisée par l’ASBL Ernage Animation et un travail d’enquête par les enfants avec l’ ASBL Sentiers.be (Tous à pieds). Gauthier le Bussy, Échevin de la Mobilité a pu répondre que les démarches collectives sont bienvenues pour faire remonter des difficultés et propositions. L’occasion aussi pour Fabrice de revenir sur la Charte SAVE signée en 2012 entre la Ville et l’ASBL Parents d’ Enfants Victimes de la Route, qui prévoit le respect des usagers faibles, comme les enfants et les jeunes. Gauthier a rappelé que les aménagements respectent cette dimension. 🚶🚴🚗🚦
▶ Actualité Coronavirus: le Bourgmestre Benoît Dispa, l’Échevine de la Santé Laurence Dooms, l’Echevin de l’ Enseignement Gauthier de Sauvage et la Présidente du CPAS, Isabelle Groessens ont pu détailler les mesures d’hygiène prises à l’administration, les écoles et les maisons de repos. 🤒😷
Conseil du 05 février 2020

Ce mercredi soir, soirée très dense pour nos élus Ecolo à Gembloux (4h30 de réunion!).

D’abord, le Conseil d’action sociale (CPAS) et le Conseil communal étaient réunis🖇 pour:
 passer en revue des actions/projets: projet Caravane qui passe dans les villages (36 sorties, + de 500 personnes rencontrées) pour faire connaître les services de la Ville, du CPAS et des associations ; pièce de théâtre 🎭 «la confusionite» sur la maladie d’Alzheimer, l’impact de la réforme des milieux d’accueil sur les crèches 👶, l’état d’avancement du projet de fusion des Maisons de Repos 👵
 présenter les synergies entre CPAS et la Ville. 🔁🔀

Après cette séance conjointe, le Conseil communal s’est tenu et a pu traiter de différents projets, notamment: 🗒
-Acter l’intégration importante de personnes porteuses de handicap dans le personnel de la Ville, plus du double que ce qui est prévu par la Wallonie: 9 ETP sur 177 
-Renouvellement de la reconnaissance de la Bibliothèque par la Fédération Wallonie Bruxelles : l’occasion pour Fabrice Adam, au nom du groupe Ecolo, de remercier l’équipe des bibliothécaires pour leur excellent travail et le dynamisme de la nouvelle coordinatrice 👓📚 📖
-Octroi de primes communales pour doubler la prime de la Wallonie pour les audits énergétiques, la prime peut varier de 110 à 660 euros, en fonction des revenus. Ce projet est porté par notre Echevine de l’énergie, Laurence Dooms. Par ailleurs, un nouveau Plan d’Action pour l’Énergie Durable et le Climat sera proposé par le bureau WattElse «l’objectif est de réduire les gaz à effet de serre de 40% à l’horizon 2030» 🎚📉🔋🌍🌿💰
-Remplacement de luminaires de rue par du LED moins énergivore dans plusieurs villages: Sauveniere, Grand-Manil et Bothey💡🔦
-Rénovation de classes dans l’école d’Ernage: notre conseiller communal Fabrice Adam s’est réjouit de l’avancement du dossier et s’est inquiété du planning des travaux et de l’accueil des enfants durant les travaux 🚸🚧
-Octroi d’une subvention à Pro Vélo, pour l’achat de nouvelles Djiboucyclettes, qui seront louées à longue durée aux citoyens, dossier porté par notre Échevin de la Mobilité, Gauthier le Bussy 🚴🚲
-le budget du CPAS : présenté par Isabelle Groessens, Présidente du CPAS, a montré les différents projets comme la transformation de la halte-accueil en crèche 👶, l’engagement d’un formateur permis de conduire 🚗, la réalisation d’un Etat des lieux de la précarité à Gembloux 🆘, mais surtout l’engagement de la Ville, puisque son intervention augmente de 2,5% 📈, plus qu’habituellement. Philippe Grevisse, ancien Président du CPAS et actuel conseiller communal, a souligné les synergies entre Ville et CPAS, dès l’année 2000, mais aussi avec les associations. 🔄🔁🔅

Conseil du 19 décembre 2019

Ce mercredi soir, au Conseil communal de Gembloux, en collaboration avec nos collègues du Bailli, les Échevins et Conseillers communaux Ecolo ont pu voter sur:
le cahier des charges pour la rénovation de la piscine, tout en disant que «Nous avons tous conscience que le projet de rénovation du bassin actuel ne répondra pas à l’ensemble des besoins des utilisateurs et au développement futur de la ville de Gembloux» et que «Lors du conseil communal du mois passé, nous avons appris que le BEP avait reçu mission d’évaluer la faisabilité d’un centre aquatique. Cette étude ne doit pas rester qu’une belle intention. » Intervention portée par Laurence Nazé, conseillère communale et Présidente de l’ ASBL Omnisports
🐳🌊
la reconduction des conventions avec Terre et les Petits Riens, pour la collecte des vêtements usagés à Gembloux et ses villages 👕👖👗 🌍🌳🌱
le Budget 2020, préparé par le Service Finances, le Directeur financier, Monsieur Vekeman, et notre Échevin des Finances, Gauthier le Bussy: 💶💲💰
les taxes ne sont pas augmentées, alors que c’est le cas dans bon nombre de communes wallonnes 🐓
augmentation du cadre de personnel : logique de renforcement des équipes💪
coût-vérité de la collecte des déchets : on approche les 100% 
dotation Police : +2% 🚨 ; dotation CPAS: +2,5% 🙏
Investissements: 17 millions, dont 11 millions financés en Fonds propres et 6 millions avec des subsides;
 Des projets de Transition : plan communal de mobilité 120.000€, verdurisation des cimetières 100.000€, thermographie aérienne 60.000€, budget participatif 50.000€. 🌍🌳🌱

Et en prélude du Conseil, nous avons «inauguré» la convention entre la Ville et l’Orno, monnaie locale: 🌍🌱💱👛💰
 la Ville devient comptoir d’échange Euro-Orno
 la Ville permet le paiement de la taxe déchet en Orno
 la Ville achetera avec des Ornos dans les commerces locaux qui l’acceptent

Conseil du 13 novembre 2019

Ce mercredi soir, au Conseil communal de Gembloux, nous avons décidé notamment de:
de permettre aux agents communaux contractuels de bénéficier d’un complément de pension (2ème pilier), grâce à la cotisation de 1% du salaire annuel en 2019, de 2% en 2020 et de 3% en 2021. Pour l’Échevine du Personnel, Laurence Dooms, «c’est une reconnaissance complémentaire pour le travail du personnel communal, une manière de reconnaître le travail effectué aux bénéfice de la population»; 🕔💲
de reformuler la taxe déchets, sous l’impulsion du BEP, ce qui permet de constater l’augmentation des coûts de recyclage et le traitement (arriver au «coût vérité»), l’augmentation de 16% du tonnage des sacs bleus (depuis le 1er octobre, depuis qu’on peut y mettre plus de plastiques,) moins de containers mis sur la voirie; il faut encourager la logique du zéro dechets (favoriser le vrac)  🌳
modification la taxe sur les immeubles inoccupés: pour l’ Échevine du Logement, Isabelle Groessens, «l’objectif est que les immeubles soient transformés en logements» La première année d’inoccupation, la taxe est diminuée; elle est doublée la 2ème année. 🏠 🛌
«taxe sur les serveuses de bar» (prostitution): Laurence Dooms « des contacts ont été pris avec Espace P, une ASBL, qui accompagne les femmes qui exercent cette activité, et cette association est ainsi reconnue institutionnellement par la Ville, qui l’invite à rejoindre le Plan de Cohésion sociale, notamment dans son axe « santé»» 🎩👒
 durant le Marché de Noël, la patinoire aura bien lieu. «Elle est énergivore mais elle est un vecteur de cohésion sociale, on essaye de faire la balance avec une préoccupation de Transition : pas d’écran Led (dépense énergétique inutile), pas de feu d’artifice (question bruit et bien-être animal) » dixit Laurence Dooms🎄🎆🐦

 

Conseil du 16 octobre 2019

Ce mercredi soir, au menu du Conseil communal, des décisions concernant notamment :
– l’aménagement de l’éclairage public de la place Saint-Guibert, avec du Led, pour réduire les consommations énergétiques, Laurence Dooms, notre échevine de la Transition et de l’Energie a précisé « j’ai demandé à ORES de couper l’éclairage des bâtiments touristiques entre minuit et six heures du matin, pour réduire la consommation d’énergie» ; 🌙
– la rénovation de la toiture de l’école de Mazy a été décidé au vu de l’état du bâtiment, et cela permettra de doter l’école d’une 4ème classe;🏡
– le permis a été octroyé pour l’installation de la yourte à l’école de Mazy. 🎪

Durant les questions, on a pu apprendre que le Collège a reçu les citoyens ayant le projet de racheter 25 hectares de bois à Beuzet. 🌳🍀🍁 L’idée est de rendre ce bois public et accessible aux promeneurs🏃, aux écoles 🚸 et aux mouvements de jeunesse . Laurence Dooms, en charge de la Nature, a souligné que «la Ville est très attentive, et marque un intérêt particulier pour ce projet qui rend un bois public et collectif»
🌿🌍

Conseil du 11 septembre 2019

Ce soir, au Conseil communal de Gembloux, nous avons pu entendre Isabelle Groessens, Présidente du CPAS, en charge du Logement au sein du Collège communal, sur la Déclaration de Politique du Logement. 🏠 L’occasion d’entendre une série de constats : comme le taux de logement public qui est de 3,1% à Gembloux, alors qu’il est de 3,90% en Wallonie et 6,80% à Namur ou le délai d’obtention d’un logement public qui est de 1.023 jours (presque trois ans)
Une série d’idées et de défis émaillent cette déclaration (par ailleurs, structurée en 4 axes):
-réunir régulièrement les acteurs communaux, associatifs, régionaux, police et pompiers; 👥🚒🚓
-réaliser un baromètre de la situation du logement; 💹
-lutter contre le morcellement des logements, contre l’insalubrité (un engagement d’un agent est en cours: pour réaliser les visites) 🛂
-diversifier les habitats (partagés, intergénérationnels) et accompagner les nouvelles formes d’habitats (légers, alternatifs) 🎪
-lutter contre l’inoccupation des logements 🕸
-promouvoir l’efficacité énergétique des logements 🌍
-utiliser la grille indicative des loyers. 💸
L’enjeu du logement à Gembloux, est donc important, pour garder un accès à tous.

De manière à favoriser la mobilité douce à Gembloux, grâce au travail de Gauthier le Bussy, notre Échevin de la Mobilité:
-liaison cyclo-piéton entre le Centre sportif de l’Orneau et l’Avenue de la Faculté;🏃🚲
-subvention à l’asbl ProVelo pour accompagner les enfants à passer un «brevet» pour apprendre à rouler à vélo en sécurité ; 🚴
-mise en place d’un Sens Unique Limité en test dans la rue Théo Toussaint. 🚧

Conseil du 31 juillet 2019

Changements en vue pour le stationnement à Gembloux🅿️

Ce soir, le Conseil communal a voté deux modifications importantes du règlement de stationnement qui sera valable dès l’approbation par la Wallonie (dans le courant du mois de septembre).
Ces changements représentent clairement un soutien aux commerces de la Ville.

Bientôt une heure de stationnement gratuite le samedi !
Réduction de la période de stationnement contrôlé : plus de contrôle après 17h !

Et n’oubliez pas de lire aussi les posts relatifs aux avancées « vélo » 😉

Plus d’infos ci-dessous :

Une heure gratuite le samedi

Une fois le règlement validé et les horodateurs reprogrammés, les visiteurs/ clients pourront bénéficier d’une heure gratuite de stationnement le samedi dans les zones payantes du centre-ville et de la gare.

Pour bénéficier de cette heure gratuite, vous devrez simplement prendre un ticket à l’horodateur en introduisant votre numéro de plaque. Si vous souhaitez stationner plus d’une heure, vous bénéficierez toujours de cette heure en payant le temps supplémentaire que vous souhaitez à l’horodateur.

Plus de contrôle après 17h (du lundi au samedi)

La période de stationnement payant en voirie sera à l’avenir de 9h à 17h et non plus de 9h à 18h. Vous pouvez donc faire une petite course en fin de journée sans vous soucier du stationnement payant !

N’oubliez pas : dans les zones payantes, vous devez toujours prendre un ticket à horodateur même pour bénéficier d’une période de gratuité (15 minutes du lundi au vendredi et 1 heure le samedi). La majorité des automobilistes qui se voient réclamer des redevances n’ont tout simplement pas mis de ticket… Attention, pas de modifications pour les zones bleues qui restent contrôlées de 9h à 18h.

Le parking le moins cher… ?

C’est le parking gratuit ! Si vous êtes à pied, à vélo ou en bus, vous le savez pertinemment. Si vous êtes automobilistes, rappelez-vous qu’il existe de nombreux parkings gratuits à votre disposition près des commerces du centre-ville. Ces différents parkings représentent au total plus de 350 places de stationnement.

Conseil du 19 juin 2019

Ce mercredi soir à Gembloux, un Conseil communal avec un ordre du jour très chargé (durée inhabituelle de 4h15 !), avec de gros points:
1/ Adoption du Plan Stratégique Transversal par la majorité Bailli-Ecolo, avec notamment:
– Nouer un dialogue avec les agriculteurs, citoyens et autorités
– Réaliser un travail social de proximité, en rue, dans le Centre
– Favoriser l’accessibilité des services dans les villages
– Introduire un permis de végétalisation pour faciliter la mise au vert des espaces
– Revoir le Plan Énergie Action Durable : la Ville ne doit pas seulement sensibiliser, mais aussi être acteur dans la transition énergétique
– Mettre en valeur du patrimoine local, notamment le Beffroi, qui est mis en lumière.

2/ Engagement de la Ville dans le projet Green Deal, pour les cantines durables: concerter entre les acteurs suivants, la Faculté, les écoles (supérieures, secondaires et fondamentales), les agriculteurs. Des rencontres sont prévues pour faire un plan. Le dossier est porté par Laurence Dooms.

3/ Présentation du Périmètre de Remembrement urbain (PRU) de la Gare à Gembloux par le bureau d’études du BEP:
– la Ville se dote d’un outil auquel les promoteurs immobiliers devront se référer pour bâtir les immeubles du quartier;
– ce PRU fixe la trame structurante du quartier, avec des voiries végétalisées, qui laisse la place aux mobilités douces (dites «actives») et un parc central (autour du bâtiment de la banque Crelan), des espaces publics de qualité ;
-prise en compte des comportements novateurs et écologiques: limiter l’usage de voitures, poubelles numérisées collectives, habitats co-living, etc.
– éléments architecturaux: c’est lors des demandes de permis que la Ville et la Région devront donner le ton d’un style architectural conforme aux ambitions climatiques, écologiques et sociales. Dossier porté par Gauthier le Bussy.

4/ Accord pour mettre à disposition un bâtiment de la Ville au Collectif Gembloux Hospitalière, qui organise avec une centaine de bénévoles, des repas, de l’accueil, de l’hébergement d’urgence des personnes migrantes qui passent par Gembloux. Un geste certes modeste qui fait la différence, et améliore la dignité et augmente notre humanité. Intervention de Laurence Nazé.

5/Présentation du compte 2018 et de la première Modification budgétaire de 2019. L’occasion de rappeler que les taxes et additionnels communaux à Gembloux ne sont pas plus élevés que la moyenne régionale. Présenté par Gauthier le Bussy.

En avant, pour plus de dignité humaine, de transition écologique et du travail de fond en perspective! 👍🌿🌍

Conseil du 22 mai 2019

Ce mercredi ce soir, nous avons eu un conseil communal dense en matières sociales et économiques. Pour le volet social:
– l’adoption du Plan de Cohésion sociale, qui a notamment pour objectif de réduire les pauvretés à Gembloux. Et comme l’a dit Philippe Grevisse, «en matière de travail social, l’ouvrage est souvent à remettre sur le métier»
– l’adhésion à l’Agence Immobilière Sociale 🏠 dont le travail de reprise de contact a été réalisé ces derniers mois par Isabelle Groessens, dans le cadre de ses attributions d’Échevine du Logement. Une bonne nouvelle pour répondre aux besoins importants de logements sur le territoire !
Pour le volet économique, notamment l’adhésion à la charte de la monnaie locale 💰 Orno, qui favorise les échanges économiques locaux et soutient le commerce local, mais aussi permet de soutenir la transition. Ce projet de partenariat avec la Ville est porté par Gauthier le Bussy
De grands débats entre majorité et opposition.

Conseil du 24 avril 2019

Ordre du jour du Conseil communal

Où est-il pertinent d’accepter de nouveaux commerces sur le territoire gembloutois ? Lesquels ? Avec quelles balises ?

Le Conseil communal de Gembloux a décidé lors de la séance de ce 24 avril 2019 de se lancer dans un schéma communal de développement commercial. Le Conseil a approuvé le cahier des charges et le marché public sera lancé prochainement.

Au fait, un « Schéma communal de développement commercial – SCDC », de quoi s’agit-il ?

Sur base d’un diagnostic complet, c’est un outil d’orientation et d’aide à la décision qui a une portée juridique pour motiver l’octroi / refus de permis d’implantations commerciales en bonne intelligence avec les autorités wallonnes qui auront été associées au processus.

C’est évidemment un travail important qui prendra des mois. Suite au prochain épisode…

(illustration trouvée sur internet… relative au commerce namurois 😉)

Pour les curieux souhaitant en savoir plus, je vous invite à parcourir ce petit ‘copié-collé’ ?

• La Ville de Gembloux souhaite mener une réflexion globale sur son territoire dans un souci de développement harmonieux et équilibré de l’activité commerciale et plus largement, de l’activité économique gembloutoise.
• Sur le plan commercial, Gembloux dispose d’atouts de par sa position centrale, sa croissance démographique, sa connectivité et ses flux de circulation, ce qui est propice au développement d’activités, notamment commerciales. Les commerces existants doivent assurer leur viabilité et renforcer leur attractivité face aux réalités économiques, à l’émergence du commerce en ligne, à la concurrence des noyaux commerciaux intra-communaux et au-delà des limites communales, à la présence de Louvain-la-Neuve et de Namur à moins de 20 km et au changement de mode de consommation des consommateurs. En outre, les commerces de proximité dans les villages doivent se battre pour subsister. Les commerces doivent se repositionner pour assurer leur viabilité et renforcer leur attractivité.

 Une réflexion sur l’avenir commercial du territoire (à court, moyen et long terme) s’avère dès lors nécessaire afin que le développement de la Ville se fasse de manière harmonieuse
 Le marché porte sur la désignation d’un prestataire qui se verra confier la mission de réaliser un schéma communal de développement commercial au sens des articles 16 et suivants du Décret sur les Implantations commerciales. Ce schéma de développement commercial, qui se présentera sous la forme d’un rapport circonstancié, se devra d’être un outil stratégique de réflexion, d’analyse prospective et de conseils, permettant aux autorités communales :

– d’avoir entre les mains un diagnostic de l’état du commerce sur l’ensemble du territoire communal ;
– de disposer d’une vision claire et objective des potentialités de développement commercial du territoire communal (représentativité dans les différents secteurs, suroffre et sous offre,…) ;
– d’obtenir des pistes d’actions concrètes à suivre et/ou à proposer sur le long terme, notamment en vue de pérenniser une fonction commerciale forte au centre-ville ;
– de disposer d’un réel outil d’aide à la décision (notamment en termes d’implantations commerciales mais aussi de réaffectation d’éventuelles friches commerciales) et à la planification en matière de développement commercial.
Au vu du contexte actuel, le SCDC devra également prendre en considération les points suivants :
– Le développement de nouveaux projets immobiliers (PRU gare, projet de revitalisation urbaine sur le site de l’ancien Hôtel des Voyageurs, etc.)
– Le commerce de proximité, l’économie circulaire, les circuits-courts favorisant les producteurs locaux,…

Conseil du 27 mars 2019

Ordre du jour du Conseil communal

Ce mercredi soir, au Conseil communal, notre Présidente du CPAS, Isabelle Groessens, a présenté la Déclaration de politique sociale et le budget. Une «première fois» réalisée avec brio !

Remarquons notamment :

– l’Etat des lieux de la précarité, avec la participation des bénéficiaires (écouter leur voix);
– la politique d’inclusion sociale, via l’insertion socio-professionnelle;
– l’attention portée à tous, notamment dans le cadre de Gembloux hospitalière.

 

Par ailleurs, l’équipe du Centre culturel nous a dévoilé le nouveau nom et le nouveau logo : Atrium 57. De manière à attirer plus de Gembloutois dans une offre culturelle riche et diversifiée.

A côté de cela, différents points ont été abordés : pension complémentaire du personnel, plan de cohésion sociale, aînés, petite enfance, etc.

Conseil du 27 février 2019

Ce soir, conseil communal à Gembloux, durant lequel il a beaucoup été question des écoles !
D’abord, la présentation de la construction d’une nouvelle école dans le village de Beuzet : bâtiment très basse énergie, chaudière basse énergie, parking vélo, possibilité de placer des panneaux solaires photovoltaïques.
Puis, projet d’installation d’une yourte à l’école de Mazy : chouette manière de se reconnecter à la nature … et question de l’occupation de l’espace, que j’ai posée en séance à l’ Échevin de l’enseignement.
Aussi, pour Ernage, on a décidé de l’avancement des travaux de l’aménagement d’une classe dans le grenier de l’école.

Share This